L'information juste et sans passion Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs ...
DERNIERES INFOS

Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs

www.ivoire-media , votre site d'actualité, à votre portée , l'information juste et sans passion

www.ivoire-media ,ne ratez plus aucune info dans le domaine de la CULTURE, POLITIQUE, ECONOMIE, JUSTICE , RELIGION, SPORT, SOCIETE

Dépêches, Dossiers, articles, reportages et interviews, profitez du meilleur de l'actualité en Côte d'Ivoire et partout dans le monde

CULTURE
Médias : L'ambassadeur A’Salfo, un soutien de taille pour l’UJOCCI Lundi 21/01/2019 13:08:27 Photo de famille après l'audience au siège de Gaou Productions (Ph:Dr)Côte d'Ivoire Photo de famille après l'audience au siège de Gaou Productions (Ph:Dr) Cet article a été vu 15 fois

Ivoire-media (IM) - Après son élection à la tête de l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (UJOCCI), le nouveau président Philip Kla multiplie les rencontres et des partenariats avec des structures en Côte d’Ivoire. Entre autre le Burida, le Palais de la culture, le Ministère de la culture, le Ministère de la communication et le comité Awoulaba Côte d’Ivoire. L’UJOCCI et son président viennent d’avoir un soutien de taille. Le mercredi 16 janvier dernier, elle a été reçue dans les locaux de Gaou Productions à Angré-Oscars. C’est avec une forte délégation que Philip Kla a eu une audience avec le Directeur général de Gaou Productions, l’Ambassadeur A’Salfo.

La rencontre Gaou Productions et l’UJOCCI a été très enrichissante, selon les dires du président Philip Kla. Aujourd’hui, la faîtière des organisations de journalistes culturels peut désormais compter sur le "parrainage" du lead-vocal du groupe Magic System, Salif Traoré alias A’Salfo pour réussir sa mission de repositionnement de l’UJOCCI. Et l’audience a été l’occasion pour le gaou magicien de prodiguer de sages conseils à ses frères et sœurs journalistes culturels. « Je connais des journalistes polémistes. Ils s’attaquent à ceux qui sont opposés à leurs artistes. Et tout cela concoure à la perte de la déontologie du métier de journaliste. A un moment donné, le journaliste ne produit plus d’articles objectifs », Regrette-t-il.  De plus, A’Salfo a révélé pourquoi a-t-il accepté de recevoir le nouveau Bureau de l’UJOCCI.  « Le groupe Magic System doit sa notoriété aux médias et aux journalistes. J’ai de la considération pour les journalistes. Nous ne serions pas aujourd’hui où nous sommes si nous n’avions pas bénéficié d’un accompagnement des journalistes. Les médias nous ont accompagné dans notre ascension » avance-t-il.

Toutefois selon A’Salfo, si l’UJOCCI décide de faire son autocritique en accompagnant les artistes dans l’évolution de leur carrière, cela est une bonne chose. Il s’est réjouit également de la volonté de l’UJOCCI de rassembler tous les journalistes culturels  et de lancer plusieurs réformes dont «Les Etats généraux» de l’Union pour asseoir de nouvelles bases de collaboration avec les acteurs culturels et les artistes. Le DG de Gaou production a remis une enveloppe de soutien au bureau de l’Ujocci./.

 

Sercom Ujocci