L'information juste et sans passion Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs ...
DERNIERES INFOS

Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs

www.ivoire-media , votre site d'actualité, à votre portée , l'information juste et sans passion

www.ivoire-media ,ne ratez plus aucune info dans le domaine de la CULTURE, POLITIQUE, ECONOMIE, JUSTICE , RELIGION, SPORT, SOCIETE

Dépêches, Dossiers, articles, reportages et interviews, profitez du meilleur de l'actualité en Côte d'Ivoire et partout dans le monde

SOCIETE
L’UE et l’ONG « Save the children » volent au secours de 6000 enfants de la rue Mercredi 05/09/2018 13:08:18 Traoré Sita, Chef du projet lors d’une présentation (Ph Dr)Côte d’Ivoire Traoré Sita, Chef du projet lors d’une présentation (Ph Dr) Cet article a été vu 146 fois
Ivoire-media (IM) - L’organisation non gouvernementale "Save the Children", l’Union Européenne et les organisations non gouvernementales ivoiriennes, Sos Violences sexuelles et Cavoequiva, ont fait le bilan sur la situation des droits des enfants dans les communes Adjamé, Yopougon, Abobo, Treichville, Attécoubé et Plateau). C’était le 28 août, dans les locaux annexes de Save the Children, sis à la 7ème tranche, toutes les parties prenantes ont participé à une Revue annuelle du projet. A en croire Traoré Sita, Chef du projet, les acteurs travaillent sur trois axes (prévention, réponse et plaidoyer). Elle a ensuite présenté les premiers résultats du projet et les défis à relever pour l’atteinte des résultats. Rappelons que le projet «Promouvoir et protéger les droits des enfants dans 6 quartiers à forte concentration d’enfants des rues et autres enfants vulnérables à Abidjan» est financé à 80% par l’Union Européenne et à 20% par Save the Children. A terme, ce sont 6000 enfants et jeunes (enfants de la rue, filles et garçons, victimes d’abus, de violences, d’exploitation et de négligences, enfants dits «sorciers» et enfants en rupture sociale, 100 communautés et 3000 familles qui bénéficieront de ce projet. Le projet, débuté en juin 2017, s’achève en novembre 2019. Bertin Mambo