L'information juste et sans passion Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs ...
DERNIERES INFOS

Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs

www.ivoire-media , votre site d'actualité, à votre portée , l'information juste et sans passion

www.ivoire-media ,ne ratez plus aucune info dans le domaine de la CULTURE, POLITIQUE, ECONOMIE, JUSTICE , RELIGION, SPORT, SOCIETE

Dépêches, Dossiers, articles, reportages et interviews, profitez du meilleur de l'actualité en Côte d'Ivoire et partout dans le monde

SOCIETE
Yopougon - Après la destruction de leurs maisons : La mairie abandonne les gravats  aux populations Mardi 12/11/2019 14:18:07 Une vue des gravats abandonnés par la Mairie de Yopougon (Ph:Dr)Aménagement urbain Une vue des gravats abandonnés par la Mairie de Yopougon (Ph:Dr) Cet article a été vu 147 fois

Ivoire-Media (IM) - Scène de chaos et surréaliste en pleine commune de Yopougon, à l’ouest d’Abidjan, principale ville de Côte d’Ivoire. Les habitants du  secteur dit ‘’ terrain Sylla’’   vivent depuis plusieurs mois sur les gravats et les  détritus  causés  par la casse de leurs maisons.  En  effet, la commune de Yopougon a décidé de faire peau neuve. De ce fait, le service technique de la mairie s’attelle à détruire  certaines  constructions anarchiques et supposées construites sur la  voie publique. Une initiative louable certes, mais le hic est que les services techniques du ministre maire Gilbert Koné Kafana mettent du temps à assainir l’espace détruit.   C’est le cas du  secteur dit ‘’ terrain Sylla’’, qui part du petit marché de du quartier Niangon nord  au feu de l’hôtel Kimi. Ici  ce sont plusieurs maisons dont des immeubles qui sont détruits depuis plus de deux (2) mois. Mais d’énormes  gravats sont encore très visibles et cohabitent encore avec les habitants impuissants devant cette situation. A la vue de cela l’on a  l’impression d’être  sur un champ de  guerre bombardée par une bombe et abandonnée. «Nos enfants et nous-mêmes sommes en danger  chaque jour à cause des gravats.  La nuit le secteur devient très dangereux  car tout devient noir et nous devenons la cible des  voleurs qui opèrent très souvent. Pourquoi la mairie ne procède-t-elle pas au ramassage de ces immondices qui sont de son fait ?», se plaint un habitant sous le sceau de l’anonymat.

Récemment, des populations ont manifesté au terminus du bus 47  au quartier Sogephia pour exiger du service technique de la mairie le ramassage des gravats  des décombres  de plusieurs habitations et magasins. C’est après cette manifestation que le service technique s’était résolu à ramasser lesdits gravats.  Pour la  sécurité des populations, la mairie doit s’engager à rendre leur environnement sain en le débarrassant des toutes les immondices. Gérer une cité c’est aussi assurer le bien-être de tous ceux qui y vivent. 

 

S.D