L'information juste et sans passion Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs ...
DERNIERES INFOS

Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs

www.ivoire-media , votre site d'actualité, à votre portée , l'information juste et sans passion

www.ivoire-media ,ne ratez plus aucune info dans le domaine de la CULTURE, POLITIQUE, ECONOMIE, JUSTICE , RELIGION, SPORT, SOCIETE

Dépêches, Dossiers, articles, reportages et interviews, profitez du meilleur de l'actualité en Côte d'Ivoire et partout dans le monde

SOCIETE
Côte d'Ivoire : Le secteur de la santé est le plus touché par les effets ionisants Vendredi 08/11/2019 11:53:21 Image utilisée à titre d'illustration (Ph :Dr) Radioprotection Image utilisée à titre d'illustration (Ph :Dr) Cet article a été vu 138 fois

Ivoire-Media (IM) - La première édition des journées de l'Autorité de radioprotection, de sûreté et sécurité nucléaire (ARSN) a débuté jeudi à Abidjan. Il s'agit de promouvoir la question des effets radioactive, l'autorité de radioprotection, de donner un meilleur aperçu de la sécurité nucléaire qui innonde le quotidien de tous à plusieurs niveaux que ce soit. 

Lors de ces journées, les Ivoiriens seront instruits sur les différents moyens de protection des biens et de l'environnement face aux risques liés à l'utilisation des sources de rayonnement ionisants. La première responsable de l'ARSN, Professeur Marie-Chantal GOFFRI K. a fait savoir qu'en Côte d'Ivoire, le secteur qui présente le plus de risque lié aux effets ionisants est le secteur de la santé. D'où le parrainage du ministre de la santé pour ses premières journées. Sa mission consiste aussi et surtout à conseiller, sensibiliser, contrôler et à veiller à la conformité des installations et des activités liés aux rayonnements ionisants. <

Cette mission est mise en oeuvre par l'ARSN par l'élaboration et le contrôle de la mise en application des textes réglementaires nécessaires en matière de radioprotection, de sûreté et sécurité relatives aux activités et pratiques permises>> a souligné la Directrice Générale de l'ARSN, Kouassi Goffri Marie-Chantal, avant d'ajouter ; <> a-t-elle conclu. Pour rappel, c'est en 2013 qu'a été créée l'Autorité de Radioprotection, de Sûreté et Sécurité Nucléaires (ARSN), dont les activités ont débuté en 2016./.


I.D