L'information juste et sans passion Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs ...
DERNIERES INFOS

Suivez l'actualité en continu en Côte d'Ivoire et partout ailleurs

www.ivoire-media , votre site d'actualité, à votre portée , l'information juste et sans passion

www.ivoire-media ,ne ratez plus aucune info dans le domaine de la CULTURE, POLITIQUE, ECONOMIE, JUSTICE , RELIGION, SPORT, SOCIETE

Dépêches, Dossiers, articles, reportages et interviews, profitez du meilleur de l'actualité en Côte d'Ivoire et partout dans le monde

SOCIETE
Côte d'Ivoire: « Le pays est confronté de manière récurrente à des aléas climatiques » (Luc Gnonlonfoun, Pnud) Mercredi 26/06/2019 23:49:42 Luc Gnonlonfoun, représentant resident adjoint du Pnud en C.I (à gauche) Changement climatique Luc Gnonlonfoun, représentant resident adjoint du Pnud en C.I (à gauche) Cet article a été vu 193 fois

Ivoire-Media (IM) - Le représentant resident adjoint du programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) en Côte d'Ivoire Luc Gnonlonfoun a profité de l'atelier de renforcement de l'intégration de l'adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d'Ivoire pour révéler les domaines affectés par le réchauffement climatique. Ci-dessous l'intégralité de son speech prononcé devant le ministre Joseph Séka Séka de l'environnement et du développement durable...

Monsieur le Ministre de l'Environnement et du Développement Durable ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs Centraux, Chefs de services de l'Administration Publique et Parapublique ;

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Mission de Coopération,

Chers collègues du Système des Nations Unies ;

Honorables Chefs traditionnels

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations de la Société Civile ;

Chers Amis de la presse ;

Distingués invités, Mesdames et Messieurs.

C'est un réel plaisir pour moi de prendre la parole, au nom du Programme des Nations Unies pour le Développement - PNUD, à l'occasion de cet atelier de lancement du projet de « Renforcement de l'intégration de l'adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d'Ivoire » financé par le Fonds Vert pour le Climat (FVC). 

Avant tout, je voudrais remercier très chaleureusement le Gouvernement, à travers le Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, qui a accordé sa pleine confiance au PNUD. 

Ma satisfaction aujourd'hui est grande. Ce projet est en effet la concrétisation d'une vision partagée et d'un engagement commun du Gouvernement et du PNUD à œuvrer pour une meilleure prise en compte des questions d'adaptation dans les processus de planification de l'action climatique ; les objectifs majeurs étant (i) de permettre aux institutions et secteurs de mieux se préparer à faire face aux changements climatiques, et (ii) de permettre aux populations notamment les plus vulnérables de renforcer leur résilience.

Je voudrais saisir cette occasion pour vous adresser à vous (Monsieur le Ministre) et à vos collaborateurs, mes vives félicitations pour les diligences que vous n'avez de cesse de déployer pour mobiliser les ressources de la finance climat. Nos efforts conjugués ont eu un écho favorable auprès du Fonds Vert pour le Climat qui a décidé d'accompagner la mise en œuvre de ce projet pour un montant de 2,4 millions de Dollars US. 

Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs, Honorables invités

Comme nous le savons tous, la Côte d'Ivoire à l'instar des autres pays, est confrontée de manière récurrente à des aléas climatiques. Causées par les fortes pluies, les inondations affectent principalement les cités côtières comme Abidjan, où l'urbanisation croissante et difficilement maitrisée favorise les catastrophes. Le pays est aussi exposé à un phénomène d'érosion côtière de plus en plus prononcé entrainant des dégâts et des pertes importantes. Nous avons tous été témoins des pluies diluviennes de juin 2018 à Abidjan qui ont endeuillé des familles et occasionné de nombreuses victimes, avec des dégâts matériels significatifs. Cet épisode venait à la suite d'autres tragédies tout aussi sérieuses enregistrées les années précédentes. 

Dans les décennies à venir, il est attendu que le changement climatique accentue encore l'intensité et l'occurrence de ces phénomènes. Des secteurs vulnérables tels que l'agriculture, les ressources en eau, les forêts et la biodiversité pourraient être profondément et durablement affectés.

Ces enjeux exigent de la part des autorités, de la population et de nous tous, chacune et chacun à son niveau, des actions significatives. C'est pourquoi nous nous réjouissons que le Gouvernement ait inscrit parmi ses priorités, l'intégration de l'adaptation au changement climatique dans la planification du développement et le renforcement de la résilience des communautés face aux aléas climatiques. 

Pour le PNUD, intégrer le changement climatique comme une question transversale dans les plans de développement permet de protéger et consolider les progrès durement obtenus en matière de réduction de la pauvreté. 

En effet, l'intégration et la prise en compte du changement climatique dans les politiques, plans et projets nationaux de développement devrait permettre de :

1. Réduire la vulnérabilité aux impacts du changement climatique et à la variabilité ;

2. Renforcer la capacité d'adaptation des communautés et des activités nationales face aux impacts du changement climatique ;

3. Garantir un développement durable et éviter des décisions susceptibles de générer une mal-adaptation. 

A travers son Programme d'Appui Global aux Plans Nationaux d'Adaptation (PAG-GSP/NAP-GSP), le PNUD fournit des services d'élaboration de politiques et de renforcement des capacités en matière de changement climatique pour aider les pays à faire face aux impacts du changement climatique et à intégrer les risques liés au climat dans la planification. À travers ces services, le PNUD appuie les gouvernements dans la transformation de leur trajectoire de développement vers un futur écologiquement durable et sobre en carbone.

C'est dans le cadre de ce Programme que le projet de « Renforcement de l'intégration de l'adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d'Ivoire » a été formulé et finalisé. 

Monsieur le Ministre,

Distingués invités,

L'atelier de ce jour est opportun et pertinent à plus d'un titre. Non seulement, il contribue au partage de l'information, à la mobilisation de toutes les parties prenantes sur les questions liées à l'adaptation au changement climatique et à sa prise en compte dans le processus de planification nationale et locale du développement, mais en plus, le lancement de ce projet intervient à un moment particulièrement crucial avec la perspective prochaine du démarrage de la formulation du nouveau Plan National de Développement. 

A cet effet, les échanges constitueront un cadre favorable pour convenir des mécanismes à mettre en place afin de tirer avantage des synergies et complémentarités entre le présent projet sur le Plan National d'Adaptation et les autres initiatives relatives à la mise en œuvre des Contributions Nationales Déterminées et au renforcement de la transparence de l'action climatique (CBIT). 

Le PNUD se félicite d'accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de de cette initiative (PNA) en faveur de la promotion du développement durable sobre en carbone et résilient du pays. C'est le lieu de réaffirmer notre disponibilité à soutenir le Ministère en charge de l'environnement et tous les autres départements sectoriels dans les actions de renforcement de la résilience et de lutte contre le changement climatique en Côte d'Ivoire.

Je vous remercie.